RED HEAD

rousselow

J’ai toujours eu une certaine admiration pour les rousses, chevelure flamboyante, teint diaphane, taches de rousseur….et j’en passe! Rien à voir pourtant avec l’influence de Julia Roberts dans les années 90! En fait pour moi ma contamination vient d’un “fausse” rousse. J’ai bien dis contamination car j’ai en effet été pendant de nombreuses années rousse….orange…voir même ROUGE! Et oui on a tous une adolescence ponctuée de changements capillaires plus ou moins réussi (je vous passe les essais de coupes de cheveux, je laisse ça à Mr Malinois! ;))

Et donc, dans mon adolescence j’ai été groupie (que certains ne se réjouissent pas trop, je n’évoquerai pas dans ce post mon penchant de “teen” pour les chauves au sourcils entaillé!) groupie de X-files! Comme j’ai rarement fais les choses à moitié l’identification faisant je suis devenue rousse. J’ai toujours maintenant, même avec le recul un regard attendri sur cette période où l’on m’appelait Scully…d’ailleurs si mes anciens camarades de lycée retrouvés sur Facebook pouvaient cesser de m’interpeler à l’aide de ce surnom ridicule cela m’arrangerait! 😉 ahahahaahahah!

Suivre: